Vous êtes ici : accueil > Archives des actualités > Archives actus - Rivières dans la ville
­­­­ ­ ­ ­
­
­­­image : frise du projet Rivières dans la ville
­

­­­­Rivières dans la ville­ - Archives des actualités­ (page 2) ­ ­
­­­


­ ­­ ­ ­ ­ ­­­­­Ri­vières dans l­a vill­e ­ ­­­­­­­

­­­ Exposition sur le passé fluvial de Mont de Marsa­n­­­­­
­ ­­­­­­­­ ­

­ ­
Présentés lors de la fête des rivières, 18 panneaux retracent l'histoire qui lie Mont de Marsan et ses cours d'eau. Une occasion de (re)découvrir le passé portuaire de la ville comme lieu de transit de marchandises. Mais aussi les aménagements liées à cette activité comme les quais d'accostage, les cales, les entrepôts, le chemin de halage... L'abondance des sources a pareillement influé sur la vie locale. Les éléments patrimoniaux bâtis (villa Mirasol, Rotonde de la Vignotte) ou naturels (étangs de Tambareau) jouxtant la rivière sont également évoqués.
Les nombreuses illustrations (gravures, cartes postales anciennes, peinture d'Henri Tayan et aquarelles de N. ­Bergeron) permettent de voir les mutations de nos berges comme la survivance, voire la remise à jour grâce aux récents travaux (dans le cadre du grand projet­ Rivières dans la ville), du cône paysager et patrimonial de la Midouze.
­

Galerie de l'Office de Tourisme­ 
jusqu'au vendredi 31 octobre

­

- Renseignements : ­
O­ffice de Tourisme du Marsan­
/ 05 58 05 87 37
image : Photo panneau exposition histoire fluviale de Mont de Marsan ­­
­ - Plus d'informations sur le projet "Rivières dans la ville"
­[22/9/14­]

­ ­­ ­ ­ ­ ­­­­­Ri­vières dans l­a vill­e ­ ­­­­­­­

­­­ R­etrouvez les photos de la fête des rivières­­­­­­ ­ ­­­­­­­­

­ ­ ­ ­ ­

image : Photo des berges de nuit ­­
­ ­ ­
Merci à tous ceux qui sont venus à la fête des rivières !
Désormais vous pouvez profiter au quotidien de la Midouze et de ses berges aménagées.
L'exposition historique sur le passé fluvial du Moun se poursuivra dans la galerie d'expositions du Marsan Tourisme pendant 15 jours.
Retrouvez les photos de la soirée (visite inaugurale, concert et spectacle fluvial) :­ cliquez ici­ 

­ - Plus d'informations sur le projet "Rivières dans la ville"
­[22/9/14­]

­ ­­ ­ ­ ­ ­­­­­Ri­vières dans l­a vill­e ­ ­­­­­­­

­­­ Fête des rivières­­­­
­ ­­­­­­­­

­ ­
Vous êtes tous invités à la Fête des rivières, déclinaison de la "Fête de la Cale" de 2013 !­ Une date, plusieurs événements sur les berges et sur la Midouze.
Vendredi 19 septembre
Au programme, des animations dès 16h avec visites guidées des berges de la Midouze par l' ­­Office de Tourisme du Marsan­, la projection de ­"Et au milieu coule une rivière" de Robert Redford au cinéma Le Royal ou bien le spectacle déambulatoire ­ Mister et Mister Twin­. Mais aussi des concerts de ­Little Mouth (Duo ­Folk Pop), de ­Snawt (Funk, Soul, Pop) et de l' ­Orchestre Montois­ entre 18h30 et 22h. Ou bien encore l'inauguration des berges de la Midouze avec une déambulation depuis la Cale de l'Abreuvoir à partir de 19h30. Et pour finir un spectacle fluvial "Au bord de la nuit, la rivière à longer"­­­ dès 22h.­
image : Affiches Fête des rivières
Vous pourrez aussi vous restaurez sur place grâce aux restaurants qui proposent un menu spécial (Autour d'une crêpe, Le Bistrot de Marcel, Le Lavoir, Worldfood Café et Mont de Pizza). Présence des bodegas caféMusic' et ADAPEI. ­

- Télécharger le Programme détaillé ­Fête des rivières (pdf 1,4Mo)
­­
­ - Plus d'informations sur le projet "Rivières dans la ville"
­[9/9/14­]

­­ ­­­ ­ ­­­ ­­E­ntrée ouest ­ ­­­­­­ et Rivières dans la ville
­ ­ ­ ­ ­

­­­­­  Rejoignez l’entrée Ouest au quartier de la piscine­­­­

­ ­
­­­image : photo cheminement belvédère ­ ­

Vous pouvez désormais joindre deux quartiers de la Ville de manière rapide et agréable. Les passerelles, celle traversant la Midouze et celle rejoignant le belvédère via l’estacade de liaison sont ouvertes au public. Si on additionne les longueurs et poids de ces trois ouvrages, ils totalisent 143 mètres et plus de 50 tonnes de métal, de bois et de peinture. Les abords sont éclairés et le balisage piétonnier permet de traverser la nuit. L’ensemble des travaux des berges devrait être achevé pour la mi-septembre. Ce sera alors l’occasion de se retrouver pour la “Fête des Rivières”, déclinaison de la “Fête de la Cale“ de 2013. ­

Plus d'informations sur le projet "Entrée Ouest"
Plus d'informations sur le projet "Rivières dans la ville"
­[12/9/14­]

­ ­­ ­ ­ ­ ­­­­­Ri­vières dans la vill­e ­ ­­­­­

­­­­  Quais de la Midouze et ­Méchin, reconnecter la rive à la ville­­­­
­ ­­­­­­­­

­ ­
Révéler l’histoire des lieux qui entoure l’ancien site portuaire, voilà le leitmotiv qui a façonné l’élaboration du projet Rivières dans la ville. Pour cela, la rénovation du bâti existant, souvent caché ou détérioré, a concordé avec la création d’espaces de promenade et de contemplation.
­ ­
image : photo quai de la Midouze en reconstruction
­
­Façonné comme un embarcadère, le quai de la Midouze est peu à peu transformé en rive à dominante minérale, où les marches maçonnées seront ombrées par quelques arbres prochainement plantés. Le cabinet d’architectes Lancerot-Meyniel s’est inspiré des qualités singulières de la rivière pour constituer un paysage stratifié, entre ville et nature, en lignes successives de pontons, perrés, promenades hautes et basses. “En facilitant l’accès aux berges et en y créant un lieu de promenade, la présence des rivières ne sera plus annexe à l’identité et aux usages de la ville”.


­Respecter l’histoire des lieux

Pour cela, il a fallu construire des murs de soutènement avec des garde-corps maçonnés, dans le prolongement de ceux déjà existants et rénovés, pour permettre le nivellement en plusieurs promenades de berges jusque-là inaccessibles. Le quai de la Midouze a également bénéficié durant l’hiver et le printemps de la reconstruction de perrés en pierre existants et de la création d’escaliers d’appontements accessibles depuis la rivière. Tout cela dans le but de rendre aux rivières leur particularité patrimoniale, de respecter l’histoire des lieux. Cette approche a notamment permis de redécouvrir un ancien quai d’arrimage qui a fait l’objet d’une restauration imprévue, mais heureuse. L’ancien port fluvial se révèle peu à peu.
­

Des espaces de promenade et de détente

­
L’aménagement des berges se construit par étapes, et vient maintenant celle de l’aménagement des sols. L’allée basse, au plus près de la rive, bénéficiera d’un sol stabilisé ocre, tandis que la partie haute de la promenade sera traité par un béton gris clair. L’entreprise se prépare également à intégrer le long de ces espaces des arbres pour créer un peu d’ombre. Des jeux pour enfants devraient également poindre au pied de la passerelle. Cette dernière pourra être traversée dans le courant du mois de juin, une fois les revêtements du quai Méchin terminés. Elle reste cependant accessible pour un joli point de vue sur la rivière et la ville. Véritable jonction entre la place Charles de Gaulle et l’Entrée Ouest via le belvédère, l’aménagement des berges promet dès sa livraison à l’automne de beaux moments de promenades familiales, accessibles aux parents, grands-parents, enfants ou personnes à mobilité réduite avec des espaces de détente et de contemplation, et ce en plein centre-ville !
­
­ Plus d'informations sur le projet "Rivières dans la ville"
­[9/5/14­]

­­­­­ ­ ­ ­­­­­Ri­vières dans la vill­e ­ ­­­­­

­­­­­  Une passerelle fl­ottante en cas de forte crue­­­­­­­­

­
­
­­ ­

­La passerelle, installée le 18 décembre dernier, constitue une nouvelle liaison inter-quartiers et permettra ainsi pour les promeneurs venant du Belvédère et du Quai Méchin de traverser la Midouze et se rendre au Quai Silguy, et vice-versa. C'est une nouvelle liaison douce qui vient de voir le jour à Mont de Marsan. Cet ouvrage a été conçu par les architectes de ce projet pour s'adapter à son environnement naturel, et donc flotter quand le niveau de la Midouze monte. Comme le montre le schéma, elle se trouve en temps normal au niveau de la moyenne d'une crue décennale. La passerelle repose ainsi sur deux gros culets (cylindres) en bétons, installés sur chaque rive. Ces culets d'un diamètre important contiennent deux caissons métalliques vides dans lesquels sont implantés des ducs d'albe (les grands axes noirs visibles sur la photo) sur lesquels coulisse la passerelle. Lorsque l'eau monte de façon conséquente (comme on l'a vu en janvier dernier), elle s'engouffre dans les culets, les caissons montent et entraînent avec eux la passerelle le long des axes. Elle peut ainsi monter de 2,80m au dessus de sa station habituelle, ce qui correspond au niveau des crues centennales. Avec ce principe de flottaison, cette passerelle n'est jamais une entrave à l'écoulement de la rivière ou un obstacle à la crue et renforce ainsi la protection des berges et de la ville en général face aux risques liés aux inondations.­
­
­[8/4/14]

­ ­ ­ ­

­Rivières dans la ville­ - Archives des actualités (page 1)­

­

Retrouver les actus Rivières dans la ville­ (page 1) : ­­­­cliquer ici­­
­

­
­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­
­
­

­
­­ ­ ­ ­ ­­
­
­­­­­­­­­­­­­­­